Mes actions :
Ajouter à mes listes
Commander sur la fnac

Présentation du film


Sword of the Stranger est un film appartenant au style Seinen. Il est sorti pour la première fois au Japon en 2007 chez l'éditeur Shochiku. Le film a 1 épisode(s) au Japon et 1 épisode(s) en France .

Réalisateur: Fumihiko Takayama
Nombre de titres: au Japon 1 ( Shochiku ) - France 1
Date (démarrage / fin) : 00-00-2007 et fin en 00-00-2007

Synopsis de Sword of the Stranger:


Sword of the Stranger est un film d'animation reprenant le genre historique (Jidaigeki) afin de nous conter la rencontre d'un enfant orphelin et d'un samouraï déchu sans nom. Tout ce déroule au XVIe siècle, dans le japon féodal. Cette période appelée aussi période Sengoku, était en proie à la divisions du Japon et aux luttes de clans. Ce qui avait pour conséquence directe l'instabilité du pays, l'éclatement en provinces ou la guerres civiles.

L'histoire débute lorsque Kotarō et son chien Tobimaru durent s’enfuir afin d'échapper au massacre de son temple. Bien que hors de danger, le frère Shōan, un moine ayant recueilli le jeune orphelin lui ordonne de se rendre au monastère Mangaku.



Ailleurs, la milice du Seigneur local Dakaïke s'active d'escorter une délégation étrangère spéciale venant de Chine. Ces délégation mystérieuse abrite de rudes combattants venus accomplir les ordres du grand empereur de Chine : la construction d'un autel particulier afin d'y célébrer un rituel occulte permettant de recevoir l’élixir de la vie éternelle. Selon, la croyance de l'empereur, le sang pur de l'enfant élu permettrait d’acquérir cette potion.

Kotarō malmené par ces poursuivants engage le rônin (samouraï vagabond) au sabre scellé rencontré fortuitement après avoir été sauvé par ce dernier. Leur voyage sera l'occasion d'une étonnante amitié.

Les avis sur ce titre:

Commenter cet article, puis connectez-vous en 1 clic pour l'envoyer:

S'enregistrer

  • SoufSouf
    Message posté par SoufSouf le

    C'est un bon film d'animation qui nous transporte bien à l'époque de Japon féodal. Certains plans sont dignes des plus beaux panoramas orientaux grâce au rendu aquarelle ainsi qu'au traitement stylistique (tonalités et couleurs brumeuses). Le style classique du design de personnage ne réduit pas l'oeuvre à sa plus simple expression de film d'animation japonnais, ils se complètent bien.

    On aurait aimé une recherche plus approfondie du destin de nos deux héros.
    Les musiques ponctuent remarquablement les actions et le déroulement de l'histoire.


    Liens sponsorisés

    DVD / Bluray La publicité rémunère les rédacteurs du site, mais vous pouvez aussi nous aider en faisant vos achats de mangas, animes, jeux et goodies sur la Fnac via les liens présents sur le site.

    Les avis sur ce titre:

    Commenter cet article, puis connectez-vous en 1 clic pour l'envoyer:

    S'enregistrer

    • SoufSouf
      Message posté par SoufSouf le

      C'est un bon film d'animation qui nous transporte bien à l'époque de Japon féodal. Certains plans sont dignes des plus beaux panoramas orientaux grâce au rendu aquarelle ainsi qu'au traitement stylistique (tonalités et couleurs brumeuses). Le style classique du design de personnage ne réduit pas l'oeuvre à sa plus simple expression de film d'animation japonnais, ils se complètent bien.

      On aurait aimé une recherche plus approfondie du destin de nos deux héros.
      Les musiques ponctuent remarquablement les actions et le déroulement de l'histoire.


      Rejoins notre communauté d'otaku : S'enregistrer
      Pour ne rien rater tu peux nous suivre sur :